10 raisons de vous mettre à la musculation

Imaginez.

S’il vous suffisait de pousser un interrupteur pour obtenir le corps de vos rêves.

Le pousseriez-vous ?

Je parie que oui.

Eh bien ce bouton existe.

Prenez un abonnement à la salle la plus proche et allez-y au moins trois fois par semaine. Imposez-vous cette contrainte jusqu’à ce qu’elle fasse partie de votre hygiène de vie – comme vous brosser les dents.
Click.

Prenez votre corps en main.

N’ayez crainte. Aucun risque de vous transformer en Arnold Schwarzenegger.
Être gaulé comme Terminator requiert un niveau d’engagement personnel qui dépasse, de loin, ce que la plupart d’entre nous est capable de s’imposer.

En revanche, vous pouvez obtenir des résultats qui dépassent, de loin, vos attentes.

Lorsque vous pratiquez la musculation au moins trois fois par semaine, à raison de 30 minutes à 1h30 par session, voici ce qui se produit :

1. Vous dormez mieux

Cela paraît évident mais les études qui prouvent que la musculation améliore la qualité du sommeil sont récentes.
Que disent-elles ?
Qu’une pratique régulière facilite l’endormissement, augmente le temps de sommeil profond et facilite la transition entre les cycles.

2. Vous ralentissez le processus de vieillissement et réduisez le risque de maladie

Nous perdons jusqu’à 10% de capacité aérobie – notre capacité à convertir l’oxygène en énergie pour fournir un effort – par an, à partir de 30 ans. La musculation ralentit cette dégradation de nos capacités.
En outre, la musculation améliore la qualité de votre peau, la tonicité des muscles (si), accroit la flexibilité et réduit le risque de maladies associées au vieillissement telles que l’ostéoporose et les maladies cardiaques, mais également le diabète, l’obésité, le mauvais cholestérol et l’arthrose.

Bonus : votre système immunitaire est renforcé.

3. Votre acuité mentale s’affute

La science est formelle :
– votre mémoire s’améliore
– votre temps de réaction diminue
– votre capacité de concentration s’allonge.

4. Vous gagnez une nouvelle confiance en vous

Si vous êtes sérieux, les premiers mois de pratique vous apportent des gains spectaculaires – votre corps réagit à la nouvelle charge de travail que vous lui imposez en développant une masse musculaire inédite.
Ce sont les gains du débutant.

Par la suite, il vous faudra travailler bien plus dur pour gagner autant en si peu de temps.
Mais ces premiers gains suffisent.
Vous constatez que vos efforts paient. Vous vous sentez plus fort – vous l’êtes.
Les poids de plus en plus lourds le confirment. Le miroir le confirme. Vos proches le confirment.
Tu fais de la muscu ?

Contre toute attente, personne ne vient vous expliquer que c’est un truc de beauf. On vous demande des précisions sur votre routine. On vos complimente sur vos progrès, qui se voient. Votre métamorphose devient un sujet de conversation.
Le regard des femmes change. Leur attitude, aussi.
Plusieurs millénaires d’évolution n’y ont rien changé. La force, sous toutes ses formes, impose le respect.
Vous vous abreuvez à sa source.

Le fait de vous arracher comme une bête au contact du métal vous apporte un degré de confiance en vous qui dépasse l’entendement de ceux qui ne le font pas.

5. Parfois, la musculation est votre seul horizon

Rares sont ceux que l’épreuve épargne.
Lorsque la suite des jours n’est que désolation, savoir qu’à un moment durant cette putain de journée vous allez, à force de volonté, vous rendre à la salle et produire un effort titanesque qui vous laissera épuisé mais soulagé, eh bien cette seule certitude peut s’avérer votre point d’appui le plus solide.

6. Votre libido dit merci

Rien de tel qu’une heure à transpirer parmi les corps qui transpirent pour vous donner des idées.

En coulisses, la stimulation de votre système nerveux sympathique s’accompagne d’un afflux de sang vers les parties génitales, ce qui se passe de commentaire.

En outre, une séance de musculation digne de ce nom provoque une augmentation du taux de testostérone, laquelle induit une hausse du désir, chez nous, les hommes.

Un déficit en testostérone peut se manifester par une diminution de l’appétit sexuel, des problèmes érectiles, des troubles du sommeil, une prise de poids, une tendance dépressive, une diminution de la masse musculaire, une nervosité accrue, une sudation excessive, une augmentation du périmètre abdominal et une fragilité osseuse. L’ensemble est couronné d’une baisse générale de tonus.

Notre taux de testostérone décroit de 1% par an à partir de 30 ans.
Je vous laisse faire le calcul.

7. Vous développez la culture du résultat

Vous commencez là où vous êtes – avec la condition physique qui est la votre.

Même Mr. Olympia a été débutant.

Laviextra.com - 10 raisons de vous mettre à la musculation - Jay Cutler - Mr. Olympia
Jay Cutler – Mr. Olympia 2006, 2007, 2009 et 2010.

C’est un trait commun à toutes celles et ceux qui vous entourent, à la salle de sport : ils sont venus faire mieux.

Donc vous commencez léger.
Avec le temps, vous augmentez la charge.
C’est la condition première du développement musculaire : de plus en plus lourd.
Et quand vous ne pouvez pas soulever plus lourd, vous augmentez le nombre de répétitions.

Vous connaissez votre point de départ.
Vous vous êtes fixé un objectif à atteindre, ainsi qu’une date pour l’atteindre.
Régulièrement, vous mesurez vos progrès.
À mesure, vous rectifiez.
La routine.
L’alimentation.
Le repos.
La supplémentation.

Vous atteignez votre objectif.

Vous en fixez un nouveau.

La valeur travail, c’est vous. Et ça se voit.

8. Vous évacuez le stress

Le véritable bénéfice de la musculation ne réside pas dans le fait de vous voir si beau en ce miroir.

Il s’agit d’évacuer le stress, de libérer son agression, de gagner en confiance, d’adopter un mental conquérant, de fierté, de discipline, de faire encore et encore l’expérience de ce rush qu’aucune poudre ni pilule ne délivre.

Soulever des poids est une façon particulièrement efficace d’évacuer le stress. L’une des meilleures. La force requise pour soulever des poids investit votre corps autant qu’elle investit votre esprit.

Lorsque vous êtes au bord de l’implosion, foncez à la salle, attrapez une barre, chargez 50 kg et soulevez-là au-dessus de votre tête autant de fois que possible. Le tout sur une musique qui vous donne envie d’envahir la Pologne.

Après ça, sortez de la salle et courrez jusqu’à ce que vous ne puissiez plus respirer.

Il est où, le stress ?

Remplacé par cette euphorie unique qui carbure à la testostérone.

Poudres, pilules et autres gratifications instantanées n’ont aucune chance.

9. Vous entrez dans un cercle vertueux

Vous avez souscrit un abonnement à la salle.

Peut-être investi dans une nouvelle tenue de sport.

Ménagé plusieurs plages horaires dans votre agenda, non négociables.

À chaque séance, vous envoyez du lourd. Encore. Et encore. Et encore.

Vous adaptez votre alimentation quotidienne à vos objectifs – un léger excès en calories si vous êtes en prise de masse, un léger déficit si vous séchez.

Face au pot de glace, aux frites en accompagnement ou au dernier verre, vous réfléchissez à deux fois.

Pour un oui pour un non, vous ne sacrifiez plus votre temps de sommeil. Vous entraîner avec des poids requiert que vous dormiez bien. Dont acte.

La beauté du processus réside dans sa simplicité.
En un mot : constance.

Inutile, pour autant, de devenir têtu. Au contraire. Un cheeseburger de temps à autres, ponctuellement une pizza, une bonne bouteille entre amis et voilà, pour bâtir ce corps de gloire, votre volonté décuplée.

10. Vous sortez du troupeau.

Soyons honnêtes.

Qui vous fait rêver ?

À qui voulez-vous ressembler ?

Un super-héros ?

Une statue grecque ?

Un individu en bonne santé, volontaire et capable ?

Ou bien vous laisser aller. Comme tant d’autres. Assister au lent naufrage, sans réagir.

Vous avez le choix.

Et si l’on vient vous expliquer que le culte du corps est une quête vaine, faites savoir que l’inventeur de la philosophie est dans votre camp.

Que nous dit Platon ?

« Afin que l’homme connaisse le succès dans sa vie, Dieu l’a pourvu de deux moyens : l’éducation et l’activité physique. Non pas séparément, l’un pour l’âme et l’autre pour le corps, mais les deux unis. Grâce à ces moyens, l’homme peut atteindre la perfection. »

Laviextra.com - 10 raisons de vous mettre à la musculation - statue d'Hercules

Partager:

La Vie Extra vous parle ?

Veuillez entrer votre adresse mail pour être averti de la parution de nouveaux articles

Je ne communiquerai vos coordonnées à personne. Jamais. Promis. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Powered by Optin Forms
Emmanuel Laurent écrit par:

Commentaires récents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *